Accueil / Ailleurs / Les Batu Caves de Kuala Lumpur
batu caves

Les Batu Caves de Kuala Lumpur

Aujourd’hui, je vous emmène à une dizaine de kilomètres de Kuala Lumpur en Malaisie. J’y étais partie un week-end il y a deux ans, lorsque je vivais à Singapour. Kuala Lumpur est une capitale bouillonnante, parfois ultra moderne parfois très traditionnelle.

Dans cet article, je vais vous parler des Batu Caves, un ensemble de grottes qui constituent le plus grand centre hindou hors de l’Inde du monde ! J’en avais beaucoup entendu parler sur des blogs voyage, c’était donc un incontournable de mon séjour à Kuala (ou KL).

lac batu caves

statue malaisie batu cave

Arrivée aux Batu, le lieu parait surréaliste. Un lac, des montagnes blanches, le ciel bleu, des singes partout (haha j’étais pas hyper à l’aise – je ne suis pas trop trop l’amie des bêtes pour tout vous dire), et surtout une énoooooorme statue en or de Murugan (qui s’écrit மு௫கன் en tamoul, ça vous fait une belle jambe) et qui se trouve être le Dieu de la guerre.

statue batu caves

Juste derrière, un escalier sans fin. Environ 300 marches en fait. Alors dit comme ça, ça ne parait pas dingue, mais il faisait une chaleur à crever (et surtout une humidité absolument infernale, mon problème récurrent en Asie) et je peux vous dire que 300 marches dans ces conditions, vous les sentez passer, voyez.

Avant d’affronter la réalité (= monter ces escaliers), petite balade au pied des Batu où on trouve de nombreuses statues. C’est vraiment superbe et tellement dépaysant !

batu caves kuala lumpur

batu caves malaisie

temple batu caves malaisie

BREF ! Les choses sérieuses arrivent : les marches ! (Musique de circonstance) (Non non je n’en rajoute pas du tout)

batu caves escalier

escalier batu caves

Franchement, ça n’a pas l’air comme ça, mais ça montait vraiment raide, et puis avec les 35°C ambiant couplé à 90% d’humidité, c’était un défi sportif !  Il faut faire gaffe aux singes qui se baladent partout, et ils y a toujours des gens qui se font surprendre par un singe qui saute sur leur sac à dos pour y trouver de la bouffe.

singe batu caves malaisie

Une fois arrivée en haut, on trouve un temple caché dans la grotte. Il y fait encore plus humide puisque la grotte dégouline d’eau de pluie, mais la fraicheur qui y règne est agréable !

grotte batu caves malaisie

Après l’effort, le réconfort ! L’intérieur de la grotte est très calme, zen, relax. On y entend de la musique hindou et les gens y marchent doucement. L’endroit est hyper impressionnant, la grotte étant haute de 100 mètres.

Bref, les Batu Caves, un indispensable de votre passage à Kuala Lumpur !
Pour y aller : En train : Arrêt KC05

Vous trouverez une vidéo/résumé de mon week-end à Kuala Lumpur ici :

19 plusieurs commentaires

  1. Nous y allons à nouveau en Malaisie en octobre. Nous ferons un saut à Batu Caves. merci pour cet article et les belles photos!

  2. Quelle impressionnante destination! Merci de votre article et de belles photos~

  3. Merci pour l’article, les photos sont vraiment impressionnantes !!!

  4. J’ai placé Batu Caves sur ma liste pour mes quelques jours à KL début juin 😉
    Merci pour ce billet très complet sur le sujet.

  5. J’ai aimé l’entrée des caves mais l’intérieur n’a rien du tout d’exceptionnel. Un peu déçu quand même 🙂

    • Effectivement, l’intérêt des Batu, c’est clairement l’extérieur. Mais la grotte à l’intérieur est impressionnante ! Si on enlève les boutiques de souvenirs à touristes… moi ça m’irait 🙂

  6. Merci pour cet article qui fait remonté de très bon souvenir et un très bon moment à cet endroit. SI vous êtes sociables, vous pouvez rencontrer du monde facilement et les gens sont super sympa. J’avais d’ailleurs mangé dans un restaurant végétarien qui était très bon juste à côté d’une petite boutique de souvenir 🙂

  7. Cela à l’air tout à fait impressionnant! Les statues ont l’air d’être géantes! Cela doit être clairement dépaysant comme endroit!

  8. Jolies photos, merci pour cet article !

  9. Et c’est en ville alors? Ca a l’air surréaliste dans une mégapole comme Kuala Lumpur (par contre, les singes peuvent venir me faire coucou, même pas peur).

  10. Personne qui cherche à booster son référencement en laissant des commentaires :)

    C’est tout simplement époustouflant! ça incite beaucoup à y aller!

  11. Oh la la ! Les marches plus les singes, ça me rappelle quand j’ai fait l’ascension de la montagne sacrée de Chengdu (si mes souvenirs sont bons…). Pleins de singes qui nous regardaient du haut de leur branche, prêt à nous dépouiller à la moindre inattention ! XD

  12. Ça semble être un site impressionnant !

  13. J’y suis allée il y a quelques années ! Merci pour le souvenir 🙂

  14. Super article !

    Pour aller un peu contre l’avis général je n’ai pas du tout aimé les Batu Caves, je suis d’accord sur le fait que l’entrée soit hyper impressionnante au niveau de la statue et des marches mais l’intérieur de la grotte est vraiment sans intérêt pour moi, j’avais l’impression d’entrer dans une version super cheap de l’Inde.

    Après tous les goûts sont dans la nature et je comprends parfaitement qu’on puisse aime (comme pas mal de monde que j’ai rencontré).

    La troisième photo est vraiment superbe, par contre j’ai l’impression qu’il n’y a quasiment personne, ça doit aussi aider à apprécier le lieu 🙂

    • Salut ! Ouais tous les gouts sont dans la nature 🙂
      Ceci dit, je ne suis jamais allée en Inde, je penserai peut être comme toi si c’était le cas. Moi je me suis émerveillée aux Batu ! 🙂

  15. C’est vrai que c’est un incontournable de KL facilement accessible avec le train. On s’est repris un gros orage tropical lorsqu’on y était, on est donc resté un peu plus longtemps que prévu, histoire d’être à l’abri 🙂

  16. Lors de mon séjour très court en Malaisie deux semaines, j’ai eu l’occasion de partir à Kuala Lumpur et je regrette vraiment de ne pas être aller au Battus caves.

    La grotte a l’air magnifique ainsi que l’endroit, j’irai la prochaine fois, c’est sur.

    Les singes toujours la au bonne endroit et à choper des choses aux touristes grrr!

Répondre à Mes essentiels Annuler la réponse.