Accueil / Islande / Road-Trip Sud #2 : les plages noires de Vík
plage vik vagues

Road-Trip Sud #2 : les plages noires de Vík

Après cette première journée aux îles Vestmann, nous avons rejoins la terre le samedi soir vers 21h. Objectif : trouver un endroit sympa pour camper et passer la journée suivante à Vik. Effectivement, au début, on ne souhaitait pas aller dans un camping… Mais on a teeeeellement galéré à trouver un endroit… Dès qu’un endroit semblait bien, on ne pouvait pas y aller avec la voiture, pas adaptée pour les routes freestyle. Dans notre désespoir, on a quand même pris un autostoppeur espagnol, ça nous a remis du baume au cœur , et l’espace de quelques minutes, on s’est crues dans Pékin Express ! 😉

Finalement, on a décidé d’aller au camping de Vik (1200 ISK la nuit par personne), tant pis pour l’aventure, mais il était déjà 23h et on était debout depuis 6h du matin, rappelons-le !

camping vik

Dans ces moments là, heureusement qu’il ne fait pas nuit, car on était hyper fatiguées et on se seraient vite agacées à monter la tente dans la nuit ! Nuit moyennement reposante, il a fait froidddd. Et pourtant, j’avais prévu pleins d’épaisseurs. Il ne pleut pas, c’est l’essentiel ! Petit dej improvisé avec du pain d’épice et du SKONSUR (la découverte du week end), une espèce de pancake étrange. Vraiment bon.

petit dej islande

eglise vik

Vers 11h, on part du camping (oui, on a quand même fait la grasse mat, et sous tente, laissez moi vous dire que c’est assez expérimental) pour rejoindre les fameuses plages noires des alentours de Vik.

La plage de Reynisfjara :

Arrivée sur une plage de galets noirs, c’est vraiment impressionnant. Avec le ciel nuageux, ça donne au lieu une atmosphère vraiment particulière. C’est un lieu privilégié pour les tournages de films ou de clips.

plage noire vik

La particularité du lieu, c’est aussi les roches en basalte, on dirait des orgues gigantesques, c’est vraiment magnifique.

plage vik basalte

crabe vik

cecile-ailleurs vik islande

Moi dans les orgues basaltiques pour mieux comprendre l’échelle. C’est très très haut. On décide ensuite de filer vers la prochaine étape et on profite de paysages très verdoyants. Venant de Reykjavik, le changement est assez dingue. La zone de Reykjavik semble très sèche à côté.

plaines vik islande

Dyrhólaey :

Cap sur Dyrhólaey, une péninsule longue de 120 mètres constituée de falaises comme déchirées par la force des vagues. C’est une réserve naturelle incroyable au bord de l’océan (attention aux horaires, c’est fermé après 19h).

vik

plage sud islande

L’endroit est normalement réputé pour voir des macareux, mais on n’en a vu aucun ! Heureusement qu’on en avait vu la veille aux Vestmann, j’aurai été déçue sinon !

plage vik

Au fond, on voit les rochers de Reynisfjara, l’étape précédente.

pierres vik

rochers vik

falaises vik

Retour sur Reykjavík en fin de journée sous la pluie qui finit par arriver. Excellent week-end dans le sud, on a bien fait d’attendre du beau temps, les Vestmann, c’était dingue, et un peu de nuages sur Vik, finalement, ça donne du charme au lieu.

Je n’ai quand même pas résisté, et j’ai acheté un petit souvenir de ce week end… (ouais bon. (…) mais avouez, il est cool)

peluche macareux

A bientôt !

22 plusieurs commentaires

  1. (Je ne sais pas si mon commentaire précédent a été validé.)

    Dyrhólaey sans macareux paraît incroyable tellement il y en a début août. En plus, ils sont très accessibles,: certains prennent la pose pour les photographes. Et moi aussi je me suis acheté un macareux en peluche à Vík. Le mien est patriote et frileux: il porte une écharpe et arbore le drapeau islandais sur son ventre. Il trône maintenant à côté de mon écran. 🙂

    Je recommande vivement une nouvelle visite du site en présence des intéressés. Combiné avec le champ d’icebergs de Jökulsárlón, c’est magnifique.

    • Oui on était étonnés de ne pas voir de macareux, mais on en avait vu la veille aux Iles Westmann, heureusement ! Héhé mon petit macareux en peluche trône à côté de mon lit héhé !
      Je vais à Jokulsarlon la semaine prochaine 😉

  2. Impressionnant la forme des roches!! C’est magnifique ce pays!! Profite à fond ma cécilou!! Tu me manques! PS: j’aime le petit clin d’œil à Pékin Express 😉

  3. Une des petites maisons typiques tout près de la plage de Reynisfjara, mon rêve ! Cette partie de côte que tu décris si bien est ma préférée dans le sud de l’Islande 🙂

  4. Ces paysages sont vraiment splendides et dépaysants !
    On en prend plein la vue !

  5. dans ma to do list des pays à visiter !
    (c’est fou, à un moment donné, j’ai cru que tes photos de la plage étaient en noir et blanc)
    🙂

  6. Ah ! Il y aurait donc de quoi substituer au pain en cette contrée ? Parce qu’en faisant le tour de l’île on n’avait croisé que 3 boulangeries (dont une au sud de la presqu’île de Reykjanes)…

  7. Waouh c’est très beau!!! L’Islande est en haut de ma liste pour 2014!!!

  8. Les macareux sont sur la plage de Vik plus dans l’été. Nous y étions l’an dernier en août et leur « musique » était assourdissante. Un grand souvenir !

  9. C’est vraiment magnifique, l’Islande m’a toujours intriguée, mais pouvoir voir des photos de ses paysages ravivent considérablement l’envie d’y aller!

  10. Ca me rappelle des sacrés souvenirs et ça me donne un peu la nostalgie j’avais aussi beaucoup aimé cette plage (mais pas vu un seul macareux non plus 🙁 )

Répondre à Cécile Annuler la réponse.